La nuit juste avant les forêts

Stimuli Théâtre


37B rue Roquelaine
Toulouse

photo Daniel Aimé

 

 

De Bernard-Marie Koltès
Avec : Pierre-Benoît Duchez
Mise en scène : Filippo De Dominicis

Scénographie, dessin des lumières et costumes : Filippo De Dominicis, avec la collaboration de Pierre Comte, Pierre-Benoît Duchez et Dominique Weil.

Musique originale: Bernard Molinié.

coproduction: SmartFr Toulouse, Conseil Général de l'Aveyron, Tempo Théâtre, Théâtre du Pont Neuf (Toulouse), association Errances, Centre Européen de Conques, Communauté des Communes Conques-Marcillac.

Avec le souties de la Mission Départementale de la Culture et de l'association Vallon de Cultures.

Production et Administration: SmartFr Toulouse

 

 il y a parfois un degré de connaissance, de tendresse, d'amour, de compréhension, de solidarité, etc. qui est atteint en une nuit, entre deux inconnus, supérieur à celui que parfois deux êtres en une vie ne peuvent atteindre; ce mystère-là mérite bien qu'on ne méprise aucun moyen d'expression dont on est témoin, mais que l'on passe au contraire son temps à tenter de les comprendre tous, pour ne pas risquer de passer à côté de choses essentielles. »

 

Bernard-Marie Koltès

 

 

 

 

 

 

Tempo Théâtre

 

 

L'écriture de scène c'est tout ce qui n'est pas le texte en amont, c'est le texte sur la scène: le texte a donc la même importance que le plan de feu, la musique, un morceau de bois. L'écriture de scène est ainsi confiée à la fierté de l'acteur en tant que sujet, non en tant qu'ego s'identifiant dans un rôle. 

 

                                                                                    Carmelo Bene

 

 

 

"Pensez les structures légères

Fixez peu de choses.

Laissez que le discours se transforme en se faisant.

Si vous capturez des forces, vous donnerez vie aux formes.

Les forces sont dans le temps ; ce qui donne vie aux formes est le temps.

Le théâtre est le temps.

L'art est le temps.

Le temps de la scène est le temps vif de nôtre vie.

Certains veulent mort le temps.

Il y en a qui nous voudrait morts.

Défendons nous."

 

                                                                                  Claudio Morganti

 

 

Écouter.
Regarder.
Jouer. 
Chercher la voix avant que la parole.
Chercher la musique du corps.
Être dit par le texte.
Ritualiser l'espace sans afficher le rite.
Tenter de transformer l'espace concret en scène métaphysique.
Traiter les objets comme des êtres, non pas comme des outils.
Traiter tout corps comme sacré, aucune parole comme sacrée.
Faire âme avec le public.
Tuer toute affirmation de soi par le rire ou le pleur : l'émotion comme catastrophe du sentiment.
Chercher le comique.
Chercher le tragique.
Comme les enfants, ne pas plaisanter : jouer tout le temps de la pièce.
Être surpris.
Être enchanté.
Remercier le public.
Savoir disparaître.
Savoir oublier.  
                                                                             Filippo De Dominicis